Pour aller voir notre SITE SPÉCIALISÉ MOTO! Cliquez ICI!

Hide
Show
 Catégories : Espace Aînés ESPACES

 

Nos cousins Français ont fait fi depuis belle lurette des préjugés concernant les aînés sur la route. Voici ce qu’ils en disent en guise d’introduction sur leur site:

Commençons d’abord par tordre le coup à une idée reçue bien ancrée : non, vous n’êtes globalement pas plus dangereux que les autres sur la route (vous avez même moins d’accidents que les usagers des autres tranches d’âge) ! En revanche, vous êtes plus fragiles et les conséquences de ces accidents sont malheureusement souvent plus graves. Bien sûr, c’est inévitable, nos capacités diminuent avec les ans… et vous pouvez vous sentir moins à l’aise que vous ne l’étiez lorsque vous conduisez. [Notre objectif] est de vous aider à conduire le plus longtemps possible en sécurité.

Association de prévention routière

D’autres extraits de ce site sont tout aussi intéressants:

Aujourd’hui, on n’est pas vieux à 70 ans. Cependant, la conduite est une tâche complexe qui exige de bonnes capacités physiologiques et cognitives. Or, avec l’âge, certaines d’entre elles se dégradent : le temps de réaction augmente ; la vue baisse, particulièrement la nuit ; on entend moins bien ; on prend plus souvent des médicaments, dont certains sont incompatibles avec la conduite ; la prise de décision devient plus lente, ce qui peut poser un problème en cas de dépassement ou d’insertion sur une voie rapide… Il est donc de votre responsabilité de vous remettre régulièrement en question et de demander l’avis de votre médecin en cas de doute.

Quoi faire, selon eux,  pour continuer à conduire  le plus longtemps possible en toute sécurité?

  • Conserver l’habitude de conduire en effectuant des trajets variés.
  • Se garder en forme physiquement : 30 minutes d’exercice par jour.
  • Entretenir ses capacités psychiques et intellectuelles en lisant, en écrivant, etc.
  • Rester à l’écoute de soi-même et s’occuper de ce qui change; : troubles de l’audition, changemetns dans la vision, fatigue, etc.
  • Lire attentivement toutes les consignes des médicaments, car plusieurs altèrent la capacité de conduire.
  • Tester régulièrement ses connaissances du code de la route et des nouvelles règles de sécurité routière
  • Prendre un ou des cours spécialisé(s) pour apprendre des stratégies afin de compenser  la diminution de ses capacités.

Vous trouverez sur ce site quelques documents à télécharger fort intéressants, dont celui-ci, très bien fait et particulièrement complet, avec un quiz et des trucs pour prolonger votre carrière de conducteur ou conductrice le plus longtemps possible:

Avec le temps, comment adapter sa conduite ?